savoir-fr

Les neutrinos

 

    

                

 

Observer l’intérieur du soleil, ce n’est déjà pas banal.

Le faire avec un télescope installé dans un laboratoire  installé dans un laboratoire souterrain, cela semble tenir prodige. C’est portant ce que fait tous les physiciens et astrophysiciens exploitent une variante originale de la photographie. Leur « film »  négatif est constitué de chlore ou de gallium contenu dans un énorme réservoir. Le rayonnement solaire qui l’impressionne n’est, bien sur, pas une lumière ordinaire, c’est un flux de neutrinos. Le feu solaire naît des réactions qui transforment l’hydrogène en hélium au cœur même de l’astre du jour. Outre l’énergie qu’elles libèrent, ces réactions produisent aussi des crieuses particules élémentaires, des neutrinos, qui traversent la matière solaire comme si celle-ci leur était transparente. Ces neutrinos sont les témoins directs des conditions qui règnent au cœur du soleil. Ils peuvent être détectés sur Terre. Le message qu’ils nous apportent est irremplaçable puisqu’il nous dévoile ce qui est invisible pour les yeux. L’énergie produite au cœur du soleil  doit parcourir un chemin parsemé d’embuches pour atteindre la surface. Elle traverse d’abord une zone dite radiative (voir le dessin ci-dessous) ou` elle est véhiculée par un rayonnement sans cesse absorbé, émis, réabsorbé, réémis, ect.

Et ce, dans toutes les directions possibles. De sorte que le parcours moyen du rayonnement vers la sortie s’apparente à une marche au hasard. La zone suivante, plus proche de la surface, est dite connective car elle est le siège de mouvements de convection semblables à ceux qu’on observe dans une mince couche de liquide chauffée par en-dessous. Au terme  de son odyssée, l’énergie atteint la surface ou` elle est rayonnée sous forme de lumière. La recette suivie par le soleil pour produire son énergie est simple (dans ce principe). Elle revient globalement à transformer quatre protons en un noyau d’hélium4. Une telle transformation ne peut pas être réalisée en une seule étape mais nécessite toutes une série de réaction en cascade.

Enfin, au total, trois de ces réactions donnent naissance à trois type de neutrinos nous arrivent directement du cœur du soleil, avec chacun un niveau d’énergie différent.

 

 

 

  

 

 

 

Service facile et gratuit

Créer un site web gratuit